Côte Saint-Luc

Quel âge a le nom Côte Saint-Luc ? La réponse est apparemment aussi vieux, sinon plus, que certains des sites les plus célèbres de Montréal.

Il y a quelques centaines d’années, cette zone n’était connue que pour ses forêts et ses terrains de chasse, mais aujourd’hui, elle est devenue un quartier complet avec toutes sortes de commodités, y compris des centres commerciaux qui s’étendent sur plusieurs pâtés de maisons de chaque côté !

Le nom “Notre Dame de Montréal” semble avoir été donné par des colons français du 17ème siècle. La ville était alors limitée le long de ses limites ouest et est par Côte Saint-Luc, qui est maintenant généralement connue sous le nom de NDG (Notre-Dame-de-Grâce).

La ville de Côte Saint-Luc s’est agrandie depuis son incorporation il y a plus de 100 ans.

La ville a une riche histoire d’accueil des nouveaux arrivants et reste fière de le faire aujourd’hui. Tout au long du 20e siècle, les résidents ont accueilli de nombreux immigrants de partout au Canada qui ont trouvé refuge dans notre communauté en raison de son environnement paisible tout en conservant leur identité culturelle alors qu’ils travaillaient fort pour y bâtir une vie meilleure ! La population de cette petite ville avait atteint 5 000 habitants en 1935. L’ancienne ferme, située près de l’intersection de Westminster et de Côte Saint-Luc, est un exemple parfait pour la relocalisation du développement ferroviaire vers le nord. L’utilisation actuelle du bâtiment, en plus d’être résidentiel, a été remplacée par des magasins, ce qui ne fait qu’augmenter son importance dans notre société actuelle !

Il y a longtemps, les résidents de Côte Saint-Luc étaient en désaccord sur le prolongement du boulevard Cavendish dans leur communauté. Finalement, après de nombreux débats et désaccords, un compromis a été trouvé.

Après avoir été forcée de fusionner avec la municipalité de Montréal le 1er janvier 2002, la banlieue de Côte-Saint-Luc a eu l’occasion en 2004 de se séparer de la ville et de fonctionner comme sa propre municipalité.

En effet, Côte-Saint Luc est une ville qui avait connu une croissance incroyable au cours des dernières années. C’est pourquoi elle a été fusionnée avec ses banlieues voisines, Hampstead et Montréal Ouest pour former l’arrondissement Côte-Saint Luc – Hampstead – Montréal Ouest !

Mais les gens de Côte Saint-Luc ont parlé, et ils ont voulu défusionner ! En juin 2004, plus de 87 % d’entre eux ont voté en faveur de la séparation d’avec Montréal.

Activités à faire à Côte-Saint-Luc

Côte-Saint-Luc est une belle communauté de classe moyenne avec une vie commerciale active.

Le parc Pierre Elliott Trudeau est un carrefour pour la communauté de Côte-Saint-Luc, et les parents devraient le visiter pour voir une alternative aux terrains de jeux de Beaver Lake.

Le terrain de jeu du Parc Nathan-Shuster est amusant pour tout le monde, avec beaucoup d’arbres à grimper. Ce parc possède une tyrolienne, des ponts suspendus, des toiles d’araignée et des échelles qui le rendent différent de tout autre terrain de jeu.

Chauffagiste Pro Montreal

Ahuntsic-Cartierville